Voici pourquoi vous devriez attendre avant d'installer vos pneus d'été

Même si on peut les installer dès aujourd'hui

Les Autos

Si les températures s'annoncent douces cette semaine au Québec, de nombreux automobilistes pourraient être tentés de faire poser leurs pneus d'été. Mais il vaudra mieux faire preuve de patience, prévient Météo Média.

« Chose certaine, la date légale n’est pas réaliste dans le contexte météo de ce printemps », ajoute le météorologue Réjean Ouimet à Météo Média. 

Avant de prendre la décision de changer vos pneus, il y a d'abord la température moyenne et les probabilités de voir d'autres chutes de neige à considérer. 

Tout d'abord, c'est à 7 degrés que les pneus « quatre saisons » perdent de l'adhérence à la route. Ainsi, des températures plus froides rendent une conduite avec de tels pneus plus risquée. Il est plus sage d'attendre de voir un redoux régulier au-dessus de 7 degrés avant de prendre cette décision. 

Et c'est au sud de la province que cela risque de se produire en premier, dans les régions de Montréal, l'Outaouais, la Montérégie et l'Estrie, autour du 5 avril. Le centre et le nord-ouest du Québec doivent plutôt retenir la date du 15 avril. Finalement, à l'est du Québec, la date est celle du 20 avril. 

Crédit Photo : Capture d'écran - Météo Média

Si le 16 mars est légalement correct, ce n'est pas une date réaliste pour poser ses pneus, peu importe la région où l'on se trouve. 

Le Québec n'est pas non plus à l'abri de chutes de neige après le milieu du mois de mars. Et cette année, avec des températures changeantes, les chances de connaître une autre accumulation de neige sont plus grandes. Ainsi, en moyenne, sept bordées de neige débarquent sur la province après le 16 mars. Ce chiffre diminue à deux pour le sud. 

Crédit Photo : Capture d'écran - Météo Média

Cette année, ces probabilités demeurent élevées, même à Montréal. « La dernière était en 2014. On serait dûs », rappelle Réjean Ouimet.