Un Québécois victime d'un terrible accident de la route à Cuba n’est toujours pas rapatrié

Un voyage de rêve qui a tourné au cauchemar

Les Autos

Un Québécois qui a été victime d'un terrible accident de la route à Cuba n’est toujours pas rapatrié, rapporte TVA Nouvelles.

La chaîne de télévision explique que Yanick Bureau et sa femme, Yadmila Naranjo Almaguer, s'étaient rendu à Cuba début décembre pour rendre visite à la famille de cette dernière. Ce qui devait être un voyage de rêve s'est transformé en cauchemar lorsque le couple, qui est marié, depuis 9 ans, a eu un terrible accident de la route.

Les deux amoureux se rendaient dans la petite ville de Ciego de Àvila quand ils ont été percutés par un camion. Pour ne rien arranger, un taxi a embouti leur voiture par la suite.

Alors que Yadmila s'est fracturé le bassin et plusieurs côtes, Yanick est dans le coma après d'importantes blessures notamment au cerveau.

« Il a des blessures aux poumons et au niveau de la tête et le pire c’est qu’il a pris une bactérie à l’hôpital et ça va de pire en pire », a-t-elle confié. TVA Nouvelles précise qu'il a le staphylocoque, une bactérie qui peut être mortelle.

Crédit photo: Capture d'écran Facebook Yadmila Naranjo Almaguer

La chaîne de télévision indique que quelques jours après l'accident Yadmila a été rapatrié au Québec par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ). 

Toutefois, la SAAQ a pris la décision de ne pas rapatrier Yanick tout de suite parce que son état de santé était considéré comme trop instable. 

Après deux semaines à se battre pour faire rapatrier son mari, Yadmila a enfin eu de bonnes nouvelles. « Les assurances m’ont rappelé pour me dire qu’ils font tout leur possible pour qu’il soit rapatrié aujourd’hui ou demain », a-t-elle confié à TVA Nouvelles.

Mario Vaillancourt, porte-parole de la SAAQ, a confirmé l'information.

« L’état de la personne n’était pas stable. Mais maintenant il a été jugé qu’on peut rapatrier la personne au Québec. Ce qu’il faut comprendre c’est que ce n’est pas la société qui décide du moment du rapatriement, mais ça fait partie de la couverture du régime lorsque vous avez un accident à l’étranger. Il y a une équipe médicale qui est dédié à analyser et à prendre les bonnes décisions », a-t-il fait savoir.

Yanick Bureau devrait donc être auprès des siens pour Noël.