Un Québécois se fait voler 100$ d'essence alors que le voleur a percé son réservoir.

L'homme n'en revient tout simplement pas!

Les Autos

Il va falloir surveiller son essence, car voilà que les voleurs ont déjà développé un stratagème afin de vous la dérober, et ce, directement dans votre cour!

En effet, c'est ce qu'a appris un résident de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, à proximité de Québec, lorsque le réservoir d'essence de sa voiture a été vidé en pleine nuit par un voleur qui a siphonné le tout par l'entremise d'un trou qu'il avait percé.

Comme l'a expliqué Julien Paris-Roy lors d'une entrevue à Radio-Canada, c'est dimanche soir qu'il s'est rendu dans une station-service afin de faire le plein de sa Kia Sorento pour un total de 110 $.

Le lendemain matin, l'essence qui devait se trouver dans son réservoir avait complètement disparu.

L'homme a expliqué: "Je me disais que j’avais probablement abîmé le réservoir en frappant un bloc de glace dur. Je me suis alors dit qu’il fallait que je l’envoie au garage pour réparations. C’est en regardant de plus près, sous le véhicule, que j’ai remarqué un trou rond, très franc dans le réservoir. J’ai alors pensé que j’avais perdu une sorte de bouchon ou qu’une ligne à gaz s’était déconnectée, en raison de l’apparence du trou, trop parfait pour être une cassure."

Le garagiste qui a inspecté la voiture de M. Paris-Roy a rapidement constaté qu'il avait été victime d'une technique pour voler de l'essence qui est très répandue aux États-Unis: "Selon [mon garagiste], c’était assurément un vol d’essence, en raison de son prix exorbitant actuellement. Après vérifications, c’est exactement ce qui s’est passé. Le voleur a même pris le temps de faire un petit trou supplémentaire pour que l’air circule mieux afin de vider le réservoir."

M. Paris-Roy a peut-être perdu pour un peu plus de 100 $ d'essence, mais ce qui le perturbe le plus, ce sont les dommages causés à sa voiture: "Maintenant devenu une bombe potentielle à cause de l’essence au sol et de l’ouverture du réservoir sous la voiture, mon véhicule est inutilisable et il m'en coûtera près de 1500 $ en réparations. Faut-tu être écervelé! J’ai roulé sur une bombe à retardement ce matin."

L'automobiliste a porté plainte à la Sûreté du Québec (SQ) et le porte-parole Louis-Philippe Bibeau a confirmé qu'une enquête avait été ouverte, tout en précisant qu'il n'y a aucun suspect pour le moment.

Signalons que Radio-Canada a indiqué avoir été contactée par un autre automobiliste de Saint-Lambert, près de Montréal, qui aurait aussi été victime d'un vol d'essence au cours du week-end.

Tout comme pour M. Paris-Roy, le réservoir de l'automobiliste a été perforé et comme il devra être remplacé, les coûts de la réparation pourraient avoisiner les 2500 $.