Un conducteur a dû faire 24 tentatives avant d'obtenir enfin son permis.

Tous les détails à l'intérieur...

Les Autos

La Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) a révélé que plus de 70% des candidats qui se présentent à l'examen de conduite pratique le réussissent. En contrepartie, des conducteurs ont dû tenter le test à plusieurs reprises, voire même jusqu'à 24 reprises!

Les données fournies par la SAAQ indiquent qu'en 2019, 89 000 hommes ont tenté l'examen de conduite pratique et parmi ceux-ci, un conducteur a dû se soumettre à 24 tentatives avant d'obtenir enfin son permis.

Du côté des femmes, le record de tentatives est "seulement" de 22. On rapporte un cas du genre en 2020, mais aussi un autre en 2021.

Comme l'a expliqué le porte-parole de la SAAQ, Mario Vaillancourt, ce n'est pas parce qu'un conducteur échoue le test pratique qu'il n'a pas les capacités pour bien conduire: "Il faut plutôt voir là un côté rassurant. Tant qu’une personne n’a pas démontré qu’elle a les compétences et les connaissances requises pour conduire, on est justifié de lui faire reprendre son examen, pour sa sécurité et celle des autres."

71% des candidats à l'examen pratique en 2019 l'ont réussi, alors qu'en 2020, ce taux était de 74%. Au cours des six premiers mois de 2021, ce taux était de 73%.

Enfin, selon Daniel Frappier, qui est superviseur des écoles de conduite CAA-Québec, les échecs à l'examen pratique sont souvent causés par l'anxiété et le stress.