Un chauffeur d'Intercar complètement ivre s'apprêtait à conduire des jeunes.

C'est du « jamais vu » selon son employeur.

Les Autos

Un chauffeur d'autocar a été suspendu après avoir conduit en état d'ébriété dans le cadre de son travail, rapporte Le Quotidien

Samedi, le chauffeur d'Intercar aurait bu de l'alcool. Le lendemain, il devait prendre le volant dans le cadre d'un voyage sportif avec des adolescents, mais des parents se sont inquiétés de son état, car il semblait encore en état d'ébriété. 

Le samedi soir, les jeunes allaient dormir à Longueuil avant les compétitions de cheerleading du dimanche. 

Le chauffeur a immédiatement été suspendu et un autre a dû le remplacer. Intercar a aussi proposé des taxis afin que les jeunes puissent se rendre à temps à la compétition. 

Selon le président d'Intercar, Hugo Gilbert, il s'agit de la première fois depuis 1995 qu'une telle situation survient. Le chauffeur impliqué est maintenant suspendu, le temps d'une enquête, et risque le congédiement. 

« Nous allons faire la lumière sur les événements, qui sont vraiment très déplorables. L’alcool, c’est tolérance zéro, même une seule bière, c’est non. Là, de savoir qu’un chauffeur était intoxiqué à ce point, c’est très grave. Le lien de confiance est brisé. C’est la première fois que je vois ça depuis que j’ai pris la direction de l’entreprise, en 1995 », a fait savoir le président d’Intercar, Hugo Gilbert, en entrevue au Quotidien.