Nouvelles : Soyez prudents: votre vieille plaque d'immatriculation pourrait vous ruiner et vous causer bien du trouble!

Soyez prudents: votre vieille plaque d'immatriculation pourrait vous ruiner et vous causer bien du trouble!

Faites attention!

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
917 917 Partages

Saviez-vous que votre vieille plaque, peu importe son état pourrait vous coûter très cher, même si vous avez envoyé votre voiture déglinguée au ferrailleur ?

La Société d’assurance automobile du Québec se souvient. Les plaques demeurent liées à leur dernier propriétaire, même s’il n’en paie plus les droits d’immatriculation, a expliqué une porte-parole de la SAAQ, Audrey Chaput. Et ça, c’est tant que vous ne les avez pas informés d’un transfert ou d’un vol.

Alors, il se pourrait que si quelqu’un utilise votre ancienne plaque à votre insu et décide de battre les records de vitesse, vous vous retrouviez avec l’amende.

Il faut être prudent, car si les plaques en question sont utilisées pour commettre des infractions au code de la route, le dernier propriétaire est celui qui recevra la note.

Et pour contester les constats, ce n’est pas simple. Si les infractions ont été enregistrées par des cinémomètres, l’accusé doit identifier le contrevenant afin de ne pas avoir à payer l’amende.

La SAAQ suggère donc de détruire les vieilles plaques ou les réutiliser, pour ne pas avoir ce genre de surprises dispendieuses.

Et il est facile de se procurer une authentique plaque d’immatriculation : une simple visite dans les boutiques de souvenirs du Vieux-Québec en ont des tas à vendre entre 10 et 15$, car les touristes raffolent de ces souvenirs.

Bien qu’elles proviennent de ferrailleurs et d’intermédiaires, ces plaques revendues demeurent liées à leur dernier propriétaire. Et c’est légal.

Ce qui ne l’est pas, c’est l’utilisation d’une fausse plaque. Si votre plaque est fausse, mal nettoyée, illisible, mal fixée ou absente, le Code de la sécurité routière a une ribambelle d’infractions pour ça. Madame Chaput confirme que « quelques situations d’utilisations frauduleuses ont été portées à l’attention de la SAAQ.»

Toutefois, dès 2017, les conducteurs du Québec pourront personnaliser leurs plaques, car la SAAQ développe cette offre. La Société travaille d’ailleurs sur les modalités de ce nouveau service, selon la porte-parole Audrey Chaput. Or, les règles et coûts ne sont pas encore détaillés.

Partager sur Facebook
917 917 Partages

Source: journaldemontreal.com/2016/06/06/votre-vieille-plaque-dimmatriculation-pourrait-vous-couter-tres-cher · Crédit Photo: commons.wikimedia.org/wiki/User:Herissonf