Le prix de l'essence au Québec va exploser cet été

Malgré de nombreuses hausses, il va continuer de grimper.

Les Autos

Si le prix de l'essence vous donne des sueurs froides, sachez que vous n'êtes pas au bout de vos peines, rapporte l'Agence QMI. Cet été, les prix devraient encore grimper, d'après un analyste expert. 

« Le pétrole va rester aux alentours de 105 à 125 $ le baril. La demande estivale approche à grands pas. Je sais que beaucoup de gens vont probablement repenser ces prix et leur désir de prendre la route, mais cela ne va pas freiner la demande mondiale de pétrole », a fait savoir le président de l’association « Canadiens pour l’énergie abordable », Dan McTeague au réseau CP24.

Depuis 27 ans, il prédit le prix de l'essence en se fiant sur le site gazwizard.ca. M. McTeague estime que le litre d'essence vendu à 2 $ sera chose commune dès le mois de juin. 

Dimanche, le prix à Montréal était affiché à 1,93 $ le litre, soit 0,24 $ de plus que 72 heures auparavant. « C’est un taux que je n’ai jamais vu auparavant, c’est sans précédent et cela n’augure rien de bon pour l’été », a poursuivi M. McTeague. 

Généralement, le passage de l'essence d'hiver à celle d'été fait déjà monter les prix de cinq à huit cents le litre. 

Mais cette année, d'autres perturbations pourraient survenir. 

« Nous sommes dans une nouvelle ère. Le dollar canadien ne réagit pas à la hausse des prix du pétrole, en raison du fait que nous ne construisons pas de pipelines vers des marchés qui ont désespérément besoin de pétrole canadien et que nous avons des taxes sur les taxes qui ont été entassées... toutes ces choses contribuent à aggraver une mauvaise situation », ajoute M. McTeague.