La province lui refuse sa plaque personnalisée avec son nom de famille, il décide de se faire justice tout seul.

David a décidé de se faire justice.

Les Autos

Lorsque David Assman a décidé d'avoir une plaque d'immatriculation à son nom, rien n'allait pouvoir l'arrêter.

Certains l'auront peut-être deviné, mais bon, le nom de famille de David Assman (homme-fesses en français) peut porter à la confusion.

Du côté du gouvernement de la Saskatchewan, on a même jugé que le nom de famille de David était "offensant".

C'est du moins ce que David Assman a conclu lorsqu'il a tenté d'obtenir une plaque d'immatriculation à son nom, car le gouvernement a tout simplement refusé sa demande.

Cela n'a toutefois pas freiné l'enthousiasme de David qui a donc décidé de transformer l'extrémité arrière de son véhicule en une réplique d'immatriculation au nom de... ASSMAN.

L'homme qui est originaire de Melville, en Saskatchewan, a expliqué sur Facebook que "tout comme la [Saskatchewan Government Insurance] qui s’attendait à ce que je fasse appel de mon refus, je m’attendais également à ce qu’ils refusent mon appel!"

M. Assman a poursuivi en affirmant: "J’aurais pu avoir une plaque pour l’avant, mais je voulais vraiment une plaque à l’arrière de mon camion!"

Dans une entrevue avec le média Star Phoenix, David Assman a expliqué qu'il avait rencontré de nombreux problèmes en raison de son nom, et ce, depuis les années 90: "Je pense qu’ils sont trop inquiets que les gens se sentent blessés à propos de quelque chose qui est complètement absurde. Même si ce n’était pas mon nom de famille, à qui cela va-t-il faire mal?"

Évidemment, le véhicule de David Assman n'est pas passé inaperçu et de nombreux internautes ont rendu hommage à son originalité.

Enfin, même le gouvernement de la Saskatchewan a réagi en déclarant sur Twitter que "Tout est bien qui finit bien".