Il reçoit une contravention car sa voiture fait de l'ombre dans l'espace réservé aux handicapés.

Un conducteur a écopé d'une amende en raison de l'ombre de sa voiture.

Les Autos

Un conducteur a écopé d'une amende en raison de l'ombre de sa voiture.

C'est en mars dernier que Matthew Cole a stationné sa voiture devant le bureau de poste de Blackheath à Lewisham, à Londres.

Un mois plus tard, Matthew a reçu une amende du conseil de Lewisham, car sa voiture avait empiété sur l'espace de stationnement réservé aux personnes handicapées. Or, c'était l'ombre de sa voiture qui empiétait sur cet espace et non son véhicule.

Matthew a commenté l'histoire en déclarant: «C'est absurde. Il n'y a pas de signalisation là où je me suis garé et les photos qu'ils m'ont envoyées ne montrent que l'ombre de ma voiture à l'emplacement réservé aux handicapés. J'emmenais ma fille à un match de football dans la lande et je m'y étais déjà garé sans problème. N'ayant pas eu de billet les autres fois, je ne pense personnellement pas que j'aurais dû avoir un billet cette fois-ci.»

Le conducteur avait alors l'intention de ne pas payer cette contravention, mais après un certain délai, lorsqu'une amende n'est pas payée, elle double.

Matthew a donc tenté de faire appel, mais sa plainte a été rejetée.

Alors que le conseil de Lewisham soutient qu'il s'était garé dans un espace réservé aux détenteurs de badges handicapés, Matthew a essayé de lancer un deuxième appel, mais en vain: «Ils m'ont envoyé un courriel pour le contester et je l'ai contesté, mais ils ont semblé ignorer ce que j'ai dit et ils ont dit qu'il avait été émis correctement. Ils sont si difficiles à saisir. Je pense que c'est fait pour te forcer à payer. Je me suis garé au même endroit au moins trois autres fois pendant cinq à huit heures à chaque fois et je n'ai eu aucun problème. Je ne vois pas pourquoi c'était un problème cette fois.»

Enfin, du côté du conseil de Lewisham, un porte-parole a déclaré: «Nous avons émis un avis de pénalité [PCN] à M. Cole le 26 mars pour avoir stationné dans un espace pour personnes handicapées, qui était marqué d'un panneau "Détenteurs de badge handicapés uniquement". La contestation initiale de cette contravention par M. Cole a été rejetée, car il n'a pas donné de raison pour la contester. Il a depuis exposé les raisons de contester l'amende, que nous examinons conformément aux procédures judiciaires. Nous informerons M. Cole du résultat en temps voulu.»