Nouvelles : Furieux contre sa ville, un homme décide de payer une dette avec des cents dans des brouettes.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Furieux contre sa ville, un homme décide de payer une dette avec des cents dans des brouettes.

Il a décidé de se venger

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
392 392 Partages

Un homme lassé par le service municipale de sa ville de Lebanon en Virginie a décidé de prendre une terrible vengeance. 

Devant s'acquitter d'une dette de 2 987.14 dollars, Nick Stafford a décidé de payer cette somme d'une manière assez originale. 

Et pour cause, l'homme s'est rendu à la préfecture de Lebanon avec cinq brouettes remplies de 1 cent. Avec cet acte, Nick voulait se faire entendre en tant que citoyen. 

Au total, les cinq brouettes contenaient près de 300 000 pièces!

Il y en avait tellement que les pièces n'ont pas pu être comptées par les machines de la préfecture. Les employés de la préfecture ont dû mettre la main à la pâte et compter eux-mêmes toutes les pièces! Autant dire que cela a pris beaucoup de temps. 

Cela fait depuis septembre que Nick Stafford est en guerre avec le préfecture de Lebanon. Et sa vengeance a été terrible. 

En septembre dernier, Nick avait appelé la préfecture pour enregistrer une voiture. Après avoir été transféré à un autre service, il a été mis en attente pendant plus d'une heure.

Nick a alors réclamé le numéro direct de la préfecture de Lebanon pour pouvoir leur parler. 

Quand il a fini par l'obtenir, on lui a raccroché au nez après lui avoir expliqué qu'il n'avait pas le droit d'appeler à ce numéro. 

Excédé par le mauvais traitement qu'il avait subi, Nick Stafford a décidé d'agir en réclamant un meilleure service à la clientèle de la part de ces agences publiques. 

Il a également décidé de porter cette affaire devant les tribunaux.

"Peu importe si vous payez 300 dollars ou 300 000 dollars d'impôts comme moi par an. Une démocratie repose sur une transparence totale de la part du gouvernement" explique Nick Stafford.

Au total, les cinq brouettes apportées à la Préfecture pesaient plus de 700 kilos. La préfecture est obligée par la loi d'accepter ce genre de paiement. 

Les employés de la préfecture ont mis une douzaine d'heures à compter la totalité des pièces. Certains d'entre eux ont même fait des heures supplémentaires pour finir de compter le paiement de Nick. 

Stafford aurait lui-même employé 11 personnes pour ouvrir les très nombreux rouleaux de pièces. Cela a pris quatre heures à ses employés à ouvrir tous les rouleaux avec des marteaux.

Nick Stafford les a payés 10 dollars de l'heure. Au total, l'affaire lui a donc coûté 440 dollars plus les 400 dollars que lui ont coûté les brouettes requises pour transporter toutes les pièces. 

Il a également dépensé plus de 1000 dollars en procès contre la préfecture. Un juge a fini par prononcer un non-lieu. 

Mais on imagine bien qu'il n'a pas dit son dernier mot. 

Autant dire qu'il ne fallait vraiment pas embêter Nick Stafford! Mal servi par la préfecture, il a pris la plus belle des vengeances.

Nul doute que les employés de la préfecture doivent beaucoup lui en vouloir mais tout ce qu'il a fait est resté dans le cadre de la loi. 

La préfecture n'avait qu'à mieux faire son travail! 

Partager sur Facebook
392 392 Partages

Source: Buzzfeed
Crédit Photo: Facebook