Nouvelles : Électrocuté avec un taser par la police parce qu'il ne voulait pas cesser d'avoir des relations sexuelles avec le pot d'échappement d'une voiture
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Électrocuté avec un taser par la police parce qu'il ne voulait pas cesser d'avoir des relations sexuelles avec le pot d'échappement d'une voiture

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
18 18 Partages

Ryan Scott Malek était en train d'essayer d'avoir des relations sexuelles avec le pot d'échappement (exhaust) d'une voiture dans un stationnement quand la police est arrivée sur les lieux, le 1er mai dernier, a révélé le média The Smoking Gun. 

Les policiers ont été obligé d'utiliser leur pistolet à impulsion électrique (PIE), aussi appelé simplement taser, pour maîtriser l'homme qui ne voulait pas s'arrêter. 

L'homme de 24 ans, originaire de Newton, au Kansas, aux États-Unis, ne voulait vraiment pas cesser cette drôle d'activité. 

Ryan Scott Malek avait beaucoup consommé d'alcool : il avait plus de quatre fois la limite légale permise quand les policiers l'ont trouvé dans cette drôle de position. 

Six personnes étaient en train de le regarder pendant qu'il essayait de « faire l'amour » au pot d'échappement. 

Quand les policiers l'ont enfin maîtrisé, ils l'ont conduit à l'hôpital pour qu'il puisse dégriser et pour que les médecins s'assurent que l'homme ne s'était pas blessé en s'adonnant à cette activité étrange. 

Ryan Scott Malek a été accusé de grossière indécence en public et de comportement lascif. Selon les documents de la cour, il aurait montré son pénis « en public » et de façon « intentionnelle. 

Ryan Scott Malek a plaidé coupable à tous les chefs d'accusation portés contre lui et il sera en probation pendant un an. D'après les informations de la police, le jeune homme a aussi été arrêté en février dernier pour agression et pour l'utilisation d'une arme prohibée. 

Même si la dernière bêtise de Ryan Scott Malek fait bien rire, espérons que le jeune homme va s'assagir un peu dans la prochaine année et qu'il cessera d'être interrogé par la police pour tout ce qu'il fait. C'est peut-être bien rigolo après avoir bu quelques consommations de rentrer son engin dans un tuyau, mais le jeune homme aurait pu se faire mal.

Pour ce qui est du propriétaire de la voiture, on ne sait pas s'il faisait partie des six témoins de la scène. S'il ne l'était pas, imaginez un peu comment il a dû réagir quand les policiers lui ont annoncé ce qu'un jeune homme dans la vingtaine avait fait à sa voiture! C'est surréaliste! 

Partager sur Facebook
18 18 Partages

Source: Metro
Crédit Photo: Courtoisie